Maintenant que tout le monde connaît les appareils photo ordinaires et les images qu'ils sont capables de prendre, qu'en est-il d'une caméra à images thermiques ? Ces caméras créent des images que les caméras de vidéosurveillance sont complètement incapables de capturer. Mais avant d'aborder les rouages d'une caméra thermique, voyons d'abord leur mode opératoire.

Conception


Par définition, une caméra thermique est un imageur thermique qui est essentiellement un capteur de chaleur capable de détecter de minuscules différences de température. L'appareil recueille le rayonnement infrarouge des objets de la scène et crée une image électronique basée sur les informations relatives aux différences de température. Bien que la majorité des caméras thermiques soient équipées d'un capteur infrarouge, bon nombre d'entre elles sont également dotées d'une lentille qui crée une image superposée à celle de l'infrarouge. Elles offrent ainsi un contexte plus détaillé au niveau des images.
La grande majorité des caméras thermiques disposent cependant d'un écran qui donne un aperçu instantané de l'image capturée. Certaines peuvent télécharger instantanément les images sur un réseau ou les transmettre, voire même une vidéo en temps réel à d'autres appareils.

Fonctionnement


D’abord, l'objectif de la caméra thermique doit être braqué sur un objet ou un espace. Celui-ci va focaliser la chaleur émise par tous les objets, qui sera ensuite absorbée par un réseau de capteurs infrarouges à balayage progressif. Les détecteurs créent ensuite une courbe de température détaillée et précise, dite thermogramme, en environ un trentième de seconde. Le thermogramme est ensuite traduit en impulsions électriques qui sont alors envoyées sur une carte de circuit imprimé munie d'une puce spécialisée. Celle-ci traduit les informations des capteurs en données qui seront transférées vers l'écran de l'appareil. Enfin, l'unité de traitement du signal transmet l'information traduite à l'écran, créant une image de différentes couleurs selon l'intensité de l'émission infrarouge (chaleur).

Utilisation


Les versions modernes des caméras thermiques ont d'abord été créées pour l'usage militaire, mais ont aujourd'hui emprunté diverses voies. Un exemple parmi d’autres est qu’elles fournissent un moyen facile de scanner un appareil qui surchauffe. Cela permet de réduire rapidement les heures de devinettes et de diagnostics, et peut être systématiquement fait pour détecter les problèmes avant qu'ils ne s'aggravent.
Les vétérinaires recourent également aux caméras thermiques, surtout lorsqu'il s'agit de traiter et de diagnostiquer de plus gros animaux comme les vaches et les chevaux. Les caméras thermiques peuvent notamment aider à repérer les parties enflammées du corps de la bête, indiquer des infections, des hémorragies internes et toutes sortes de problèmes de santé difficiles à déceler à l'œil nu.

CONTACT


Message envoyé. Merci !

Décoration Catherine Frei

Copyright Décoration Catherine Frei 2018